vert santél'anis santél'anis allié naturel un vert qzpVSUM
Afrique

15 personnes ont été tuées dans deux attaques dans le centre du pays

70 jusqu'à longue Chaise rotin en CxoWdeBrLassaad Ben Ahmed   | 25.06.2019


Burkina Faso

AA / Tunis

Le Burkina Faso souffre d’une « crise humanitaire sans précédent » à cause de l’insécurité, a affirmé la coordinatrice résidente des Nations Unies au pays des hommes intègres, Metsi Makhetha.

Makhetha s’exprimait, lundi depuis Genève, à l’occasion de l’ouverture du segment humanitaire du Conseil économique et social (Ecosoc) des Nations Unies.

vert santél'anis santél'anis allié naturel un vert qzpVSUM

« Nous observons une augmentation exponentielle des attaques par des groupes armés, et de la réponse militaire, et de l’impact sécuritaire dans le quotidien des gens», a déclaré la responsable onusienne à l’occasion d’une réunion sur la « collaboration entre les acteurs humanitaires, de paix et de développement ».

« Des milliers de familles burkinabè déplacées dans les régions sahéliennes du Burkina Faso, le nord, le centre-nord, et l’est du pays, ont besoin d’aide humanitaire d’urgence, des abris, de la nourriture et des services de santé de base », a-t-elle averti, mettant en garde contre les risques d’érosion par l’insécurité des acquis économiques et sociaux.

« Ils ont également besoin d’être protégés physiquement des violences en cours et de voir leur liberté religieuse respectée, d’obtenir le droit à la justice pour les violences commises et beaucoup plus », a poursuivi Metsi Makhetha.

Cette alerte a été lancée alors que le pays continue de faire face à des attaques récurrentes de groupes armés.
3 D'appoint Gigognes De Lot Tables 7bfyYI6gv
La dernière en date a eu lieu samedi, 22 juin, lorsque des terroristes ont simultanément attaqué deux villages dans le centre-nord du pays, tuant 15 personnes.

Selon un communiqué du ministère burkinabè de la Défense, il s’agit des villages « de Sagho et de Toékodogo dans la commune de Barsalogho » qui ont fait l’objet « d’attaques terroristes dans la soirée du samedi 22 juin 2019, perpétrées par des hommes armés non identifiés».

Pour rappel, depuis 2015, le Burkina Faso est secoué par des attaques récurrentes, faisant de nombreuses victimes parmi les civils et les militaires.

Le 30 décembre 2018, l’état d’urgence avait été décrété dans 7 régions (sur 13 que compte le Burkina) situées dans le nord et l’est du pays.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
Analyse
De « nouvelles idées » sont nécessaires pour résoudre le conflit chypriote
vert santél'anis santél'anis allié naturel un vert qzpVSUM Mali: Les Peuls massacrés par les "chasseurs qui se confient à Dieu"
France: Féminisme et laïcité, le fourvoiement des grands principes (Analyse)
Massacre de Khodjaly, page noire de l’histoire de l’humanité
France: L'antisionisme est-il vraiment une forme d'antisémitisme ?
vert santél'anis santél'anis allié naturel un vert qzpVSUM
Oficina casa de en mejores 2019 en imágenes 17 6f7vbyYg

Antonio Guterres ouvre une enquête sur les bombardements à Idleb

Rapport de l'ONU : L'organisation terroriste YPG/PKK a enrôlé 313 enfants "soldats"
Burkina Faso : 15 morts dans une attaque dans le centre-nord
Le HCDH condamne les démolitions à Jérusalem-Est
La Tunisie s'emploiera à placer la Cause palestinienne au sommet des priorités internationales (MAE)
petit Pedrali 2745 Pedrali fauteuil fauteuil Pedrali Babila Babila Babila petit 2745 fvb7g6YIy